+852-2578-3399secretariat@worldomep.org

Message de la Présidente Mondiale – Août 2016

Home / All Categories / Message de la Présidente Mondiale – Août 2016

Je suis enfin de retour à la maison et prends le temps de m’asseoir pour vous tenir au courant des derniers événements.

L’Assemblée Mondiale et la Conférence 2016 de l’OMEP

Naturellement je dois  tout d’abord vous parler de l’événement le plus important de l’année, l’Assemblée Mondiale et la Conférence 2016 de l’OMEP, qui s’est tenue à Séoul en Corée du 4 au 8 juillet. C’était la dernière Assemblée et Conférence que je présidais en tant que Présidente Mondiale de l’OMEP. J’étais envahie par d’innombrables émotions. J’ai été réellement heureuse de voir de vieux et de nouveaux amis venus de 46 pays différents. La Conférence et l’Assemblée de cette année ont été parmi les événements les plus courus que l’OMEP ait connus. Plus de 640 chercheurs, professionnels, preneurs de décision, défenseurs de la Petite Enfance, formateurs des enseignants et enseignants sont venus du monde entier nous rejoindre à Séoul. Je les remercie tous d’avoir partager avec nous leur sagesse et connaissance.

L’OMEP est maintenant établie dans presque 70 pays du monde et reste la plus ancienne et la plus importante organisation internationale pour la promotion de la santé, du bien-être, des droits et de l’éducation des enfants de la naissance à l’âge de 8 ans. Cette année nous avons accueilli l’OMEP-Vénézuela en tant que plus jeune Comité Préparatoire. L’Assemblée Mondiale a été heureuse d’attribuer le statut de Comité National aux trois comités suivants : OMEP- Bosnie-Herzégovine, OMEP-Myanmar et OMEP des Nations des Îles du Pacifique. Nous avons annulé l’adhésion de l’OMEP-Malaisie sur la demande du Président National, mais à l’heure où je vous parle un nouveau comité est en cours de formation. Nous espérons voir le nouveau comité malaisien à l’Assemblée Mondiale 2017.

L’Assemblée Mondiale a nommé membres honoraires six personnes ayant dédié leur vie et leur travail à l’éducation et au soin des jeunes enfants. Ce sont : Madeline Dawn Butterworth (Australie), Miyako Ohto (Japon), Eunhwa Lee (Corée), Simeon Dimkpa Ojims (Nigéria), Ulla Grob-Menges (Suisse) et Nancy María Larraya de Oronoz (Uruguay). Ils ont vraiment mérité cette reconnaissance et je suis honorée d’avoir travaillé avec la plupart d’entre eux.

Je voudrais aussi remercier de nouveau les membres du Comité Exécutif ré-cemment élus: Eunhye Park (Présidente Mondiale), Eli Bergsvik (Trésorier Mondial) et Udomluck Kulapichitr (Vice-Président Régional pour l’Asie Pacifique). Notre Vice-Présidente Régionale Mercedes Mayol Lassalle a été aussi réélue. Leur mandat débutera le 1er janvier 2017. Je remercie notre actuelle Trésorière Mondiale Nirmala Rao pour sa contribution continue à l’OMEP ; nous ferons notre possible pour assurer une transition harmonieuse.

Pendant les quelques jours passés à l’Assemblée Mondiale et à la Conférence, nous avons reçu beaucoup de compliments sur le lieu de premier plan, sur l’excellente hospitalité ainsi que sur le professionalisme de l’équipe et des étudiants venus aider. Les sessions du symposium et les ateliers, pertinents et utiles, ont été suivis par de nombreux participants. Tout ceci n’aurait pas pu être réalisé sans le comité d’organisation de la conférence dirigé par Eunhye Park, et sans l’aide des agences, des sponsors et des bénévoles qui ont apporté leurs subventions et leurs efforts pendant la préparation de la conférence. Félicitation pour cette conférence à la fois réussie et mémorable. 감사합니다! (Merci!) Je souhaite qu’ils aient eu un temps de repos après cet événement.

La prochaine Assemblée Mondiale et Conférence aura de nouveau lieu en Europe, dans la belle ville de Opatija, en Croatie. J’espère que cette Assemblée Mondiale 2017 sera plus reposante pour moi.

Déclaration Mondiale

Un plus grand nombre d’enfants que jamais est forçé de vivre des désastres naturels, des chocs et/ou des conflits socio-économiques. Selon l’ UNICEF, un enfant sur dix à l’échelle mondiale vit dans une zone affectée par un conflit. Environ un enfant sur trois à l’échelle mondiale vit dans une zone à risque d’inondation ou de sécheresse. Des millions d’enfants déplacés,, migrants, réfugiés et demandeurs d’asile et leurs familles vivent dans la peur et la panique partout dans le monde.

Par conséquent, notre Déclaration Mondiale, annoncée à la Conférence Mondiale de cette année demande de tout urgence à nos dirigeants mondiaux, nationaux, locaux de s’occuper des droits et besoins des très jeunes enfants déplacés, migrants, réfugiés et demandeurs d’asile. Nous devons (1) leur assurer des conditions humanitaires et justes, (2) créer des politiques et des mécanismes publiques permettant un traitement transparent et une évaluation réaliste des jeunes enfants, (3) trouver pour ces enfants des endroits sûrs où ils pourront jouer et apprendre et, (4) former des enseignants et du personnel soignant afin qu’ils travaillent avec succès avec les enfants. Pour de plus amples détails sur la Déclaration Mondiale, veuillez cliquer ici.

Jeu et Résilience

Notre Projet Mondial sur le Jeu et la Résilience essaie d’apporter sa contribution à ce qui vient d’être mentionné ci-dessus en soutenant le développement et la résilience des jeunes enfants par le jeu proposé dans un environnement sûr, stimulant, et adapté. Si vous nous avez suivi de près ou si vous avez assisté à la Conférence Mondiale vous avez probablement remarqué que nous avons terminé la première phase du Projet Mondial et choisi sept excellents projets parmi les 36 que nous avions reçus. Nous avons invité les responsables de ces projets à en faire une courte présentation au symposium Jeu et Résilience qui s’est tenu le dernier jour de la Conférence Mondiale 2016 de l’OMEP. Ces projets étaient tous extrèmement bien construits, valables et souvent touchants. J’ai été si reconnaissante de la participation et du soutien de chacun. En fait, j’ai même versé quelques larmes de joie.

Ce symposium était le premier d’une série de colloques sur le Jeu et la Résilience que nous projetons de réaliser. En Novembre prochain, nous accueillerons un événement parallèle intitulé “Enseigner la Paix et aider les jeunes enfants à construire de la Résilence au travers le Jeu” pendant la Semaine de la Paix au siège des Nations Unies de Genève. Nous espérons vraiment développer encore plus ce Projet Mondial. Nous sommes en ce moment en pourparlers avec l’UNESCO et avec quelques donateurs potentiels pour trouver des opportunités de finacement et de collaboration. Nous vous ferons bien sûr connaître toutes informations supplémentaires.

Forum Régional de l’Asie Pacifique sur les Politiques en matière d’Éducation de la Petite enfance en 2016

Peu de temps après la Conférence Mondiale, j’ai retrouvé les ministres et vice-ministres de l’éducation de 35 pays ainsi que des représentants des agences de l’ONU et des ONG au Forum Régional de l’Asie Pacifique sur les Politiques en matière de Soins et d’Éducation de la Petite enfance; ce forum était organisé par l’UNESCO, l’UNICEF, le Réseau pour la Petite enfance de la Région Asie-Pacifique (ARNEC) et le Ministre de l’Éducation de Malaisie, à Putrajaya, en Malaisie du 19 au 21 juillet. J’ai eu l’honneur d’être l’une des conférencières. J’ai mis en avant la position de l’OMEP concernant le soutien aux enfants en péril et réitéré l’importance du développement de la résilience par le jeu. Les enfants sont des agents de la paix.

“Les enfants sont les agents de la paix, nous devons donc les aider.”

À la fin du Forum, la Déclaration de Putrajaya fut adoptée ; elle expose un plan d’action complet en neuf points destiné à faire progresser l’EPPE de manière équitable, innovante et globale en Asie-Paciquique. Pour de plus amples informations, veuillez cliquer ici.

Réunion avec les Co-Animateurs du Sommet de l’ONU pour les Réfugiés et les Migrants

En tant que représentante de l’OMEP’ aux Nations Unies, j’ai rejoint notre Représentante Prinicpale Maria Pia Belloni et d’autres représentants d’ONG à New York le 28 juillet pour la réunion avec les Co-Animateurs du Sommet des Nations Unies pour les Réfugiés et les Migrants. Nous avons plaidé avec force en faveur de l’éducation dans la petite enfance, qui a finalement été insérée dans l’article 4.18 du projet (“Nous soutenons l’éducation pour les enfants réfugiés dès le plus jeune âge”). Le Sommet s’est tenu le 19 septembre au siège des Nations Unies. Nous espérons qu’il suscitera une prise de conscience sur le droit des enfants réfugiés à recevoir une éducation de qualité dès la prime enfance et aidera un plus grand nombre d’enfants défavorisés.

Merci à tous pour votre soutien et je vous en dirai plus dans le prochain communiqué.

Maggie

Recent Posts
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.